Front Commun 2015.

SCFP Syndicat canadien de la fonction publique. FTQ.

Section locale 1878
Informer, défendre, mobiliser

Dénigrer l'employeur sur Facebook : attention, danger!

Publié le 2014-05-21, par votre exécutif

Chers membres,

Dans les lignes qui suivent, nous reproduisons un article que notre conseiller syndical José Carufel portait à notre attention récemment, et que nous avons trouvé plus qu'instructif.

Toute forme de dénigrement public de l'employeur est donc à haut risque.

Dénigrer l'employeur sur Facebook : attention, danger!

Le 26 mars 2012, la salariée a remis à l'employeur un certificat médical prescrivant un retrait préventif de la travailleuse enceinte. Le lendemain, elle a été avisée de son assignation temporaire. Le soir même, elle a manifesté son désaccord et sa colère à l'encontre de cette décision sur sa page Facebook. Elle a récidivé le 2 avril. Dix jours plus tard, elle a été congédiée pour manquement à l'obligation de loyauté et atteinte à la réputation de l'employeur.

Le syndicat a déposé un grief afin de contester cette mesure, qu'il estimait trop sévère, compte tenu de l'absence de dossier disciplinaire de la salariée, une préposée aux bénéficiaires.

L'arbitre Denis Tremblay a rejeté le grief, essentiellement pour les motifs suivants :

  • À l'époque pertinente, la salariée comptait 229 amis Facebook, surtout des employés de l'établissement et des personnes du réseau de la santé ;
  • Les propos diffusés sont choquants, grossiers et vulgaires, à la limite de l'injure, et portent atteinte à la réputation de l'employeur;
  • Celui-ci s'est conformé aux règles en matière de retrait préventif, de sorte qu'il n'y a rien à lui reprocher à cet égard ;
  • La salariée aurait dû s'adresser au syndicat afin qu'il intervienne en sa faveur si elle n'était pas d'accord avec la décision patronale;
  • Les explications qu'elle a fournies afin de justifier sa conduite (grossesse difficile, état psychologique perturbé) n'ont pas été retenues en l'absence d'une preuve médicale ou autre en ce sens ;
  • Il aurait été possible de passer l'éponge sur l'événement du 27 mars en le considérant comme des paroles irréfléchies prononcées sous le coup d'une impulsion momentanée, mais ce n'est pas le cas de l'événement du 2 avril ;
  • Les critiques diffusées sur Facebook et communiquées à beaucoup de collègues de la salariée n'étaient pas de nature à améliorer le climat de travail dans l'établissement ni le recrutement de personnel ;
  • Les excuses et les remords formulés à l'audience sont tardifs ;
  • Il ne faut pas se surprendre que l'employeur ait conclu à la rupture définitive du lien de confiance à l'égard d'une employée qui comptait peu d'ancienneté (18 mois) ;
  • Les propos de la salariée rendent impossible sa réintégration sans que l'employeur voie sa réputation entachée et sans que son autorité en soit profondément ébranlée.

Selon l'arbitre, le congédiement constituait une mesure sévère, mais néanmoins juste et raisonnable, compte tenu des circonstances du dossier. Il a conclu que l'employeur était fondé à déroger au principe de la progression des sanctions.

Source : http://blogue.soquij.qc.ca/2014/04/29/denigrer-lemployeur-facebook-attention-danger/

Solidairement,

Votre exécutif syndical :

  • Alain Plourde, président
  • Normand Lamoureux, vice-président
  • Louise Fouquereau, secrétaire-archiviste
  • Natja Boulianne, trésorière
  • Michaëlle Joseph, directrice
  • Lynda Provencher, en remplacement de Justine D'Amour-Savoie

Liste de tous les communiqués

Haut de page

À voir !

Le docteur Paul Lévesque avec une carte RAMQ dans une main et des ciseaux dans l'autre.

Les coupes aveugles en santé

Mosaïque de travailleurs exerçant divers métiers.

Parlez-en aux périsoignants

Docteur Paul Lévesque avec la photo en arrière-plan d'un préposé aux bénéficiaires auprès d'un patient.

La vraie vie des périsoignants

Agenda

  • Assemblée générale: mercredi 25 novembre à 17:30 à la salle Victor-Rousselot
  • Exécutif: mardi 8 décembre de 12:00 à 14:00 au local 3350
  • Conseil général du CPAS: jeudi 10 et vendredi 11 décembre au Sheraton Laval
  • Conseil général spécial du CPAS: mardi 12 janvier à l'Hôtel Delta de Trois-Rivières
  • Exécutif spécial: mercredi 13 janvier de 12:00 à 13:00 à la salle Jeanne-Cypihot
  • Exécutif: mardi 19 janvier de 12:00 à 14:00 à la salle Jeanne-Cypihot
  • CLRT: mercredi 20 janvier de 15:00 à 16:30 à la salle DSA
  • Assemblée générale spéciale: mercredi 27 janvier à 17:30 à la salle Victor-Rousselot
  • Conseil général du CPAS: mercredi 3 et jeudi 4 février au Sheraton Laval
  • Exécutif: mardi 9 février de 12:00 à 14:00 à la salle Jeanne-Cypihot
  • CLRT: mercredi 17 février de 14:30 à 16:00 à l'INLB
  • Exécutif: mardi 23 février de 12:00 à 14:00 à la salle Jeanne-Cypihot
  • Exécutif: mardi 8 mars de 12:00 à 14:00 à la salle Jeanne-Cypihot
  • CLRT: mercredi 16 mars de 10:30 à 12:00 à l'INLB
  • Exécutif: mardi 22 mars de 12:00 à 14:00 à la salle Jeanne-Cypihot

Membres élus

Officiers

  • Michel Bradette, président
  • Michaëlle Joseph, vice-présidente
  • Rebecca Henry, trésorière
  • Martin Juneau, secrétaire

Syndics

  • à venir

Front commun 2015.

Version accessible de
frontcommun.org


Fonds de solidarité FTQ. Responsables locaux : Michel Bradette et Martin Juneau
Accueil  •  Accessibilité  •  Webmestre
© SCFP section locale 1878, 2012-2013. Tous droits réservés.
1111 Saint-Charles Ouest, Longueuil (Québec)  J4K 5G4  •  450-463-1710, poste 338
Page mise à jour le : jeudi 8 octobre 2015